À deux reprises, il est question de "la Der des Ders"

I) - 2 Septembre 2008 - 2 H 08 (GMT+2)

Mon Doux Jésus +

Marie, Protectrice des Peuples +++

 

Mes très chers enfants, Je viens vous prévenir d'un grand fléau. La France qui M'est consacrée par le roi Louis XIII est en train de filer un mauvais coton. Oui, sous couvert de l'Europe, elle dessert sa cause, elle prend en charge la volonté de nuire à la paix. Oui, tous ces discours fomentés par votre chef des armées n'est que poudre aux yeux, la volonté profonde qui l'habite c'est la guerre. Pourquoi ? Mais, Mes enfants, ouvrez les yeux : Provocation, admonestations, prises de positions contre ses propres intérêts et plus encore contre les intérêts de tous les Peuples, de tous Mes enfants, de tous les enfants du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Oui, Mes chers enfants, défendez-vous de commettre cette erreur : croire en ce pantin qui sert le Mauvais, l'Adversaire de toute l'humanité, le diable ou Satan en personne. Oui, c'est cela qui se passe sous vos yeux. Réagissez, faites connaître ses intentions. Regardez son visage, il fait peur, il est tellement noir que la suie lui paraît plus claire. Oui, Je ne suis pas dans cette habitude pour donner de telles paroles. Mais croyez-Moi, Je veux vous faire comprendre la réalité de ce qui se passe aujourd'hui.  Amen +

 

Tu as mis le doigt dans l'engrenage et demain ta main y passera, France. Ô, Mes enfants de France, priez le Père pour qu'Il intervienne, Je ne peux seule prier sa Majesté.  Amen +

 

De toutes les nations, faites des chaînes de prière et avertissez vos parents, vos amis, vos voisins, tous ceux que vous pouvez toucher. Expliquez-leur la vérité, la folie qui se prépare, l'affrontement qui vient vers vous à cause d'un seul homme au service des destructeurs et non pas des hommes de France et du Monde Entier. À la solde du grand Méchant, de l'Oligarchie destructrice promotrice des guerres et de destructions en tout genre, la parole lui a été donnée de faire la volonté qui n'habite pas en Dieu, mais celle de l'Adversaire. Je vous bénis, gardez courage.  Amen +

 

De tous les présidents qui ont conduits la France, il sera le dernier ; il aura tout fait en basant sa stratégie sur le mensonge. Tout lui aura été donné, même le tire de chanoine qu'il acceptait sans sourciller de Mon Pape Benoît. Oui, il aura trompé tout le monde, même les plus proches de lui. Rien ne l'arrête, il est conduit, enseigné par les ennemis de la Paix ; soyez-en convaincus, sa victoire, son orgueil assombrissent son visage. Écoutez, discernez, sachez lire entre les lignes de ses propos, tout est cousu de fil blanc, tout est clair pour celui ou celle qui ouvre son cœur à Dieu. Bénissez le Seigneur, qu'Il éclaire votre route et vous serez surpris de son mensonge.  Amen +

 

Pour ce faire, il s'appuie sur les plus pauvres, leur promette un bel avenir. Beaucoup de promesses, mais peu de résultat, et pour cause, dans le péché, et qui plus est dans le péché qui mène un Pays, rien ne peut tenir, tout s'écroule, se délite, se liquéfie en une boue crasseuse, laissant un amer héritage aux populations toutes entières. Ah ! la Der des Der(*) a perdu son dernier survivant, mais le Mal n'a pas été anéanti pour autant. Il ressurgit de plus belle à cause du Mensonge, du Menteur et de ceux qui le suivent. Le péché conduit à le suivre, et c'est ce qui va vous arriver si vous ne vous amendez pas de vos péchés singuliers, car le péché noirci la Terre et emprisonne votre vie dans un piège qui se referme sur chacun d'entre vous. Sortez de ce schéma destructeur, demandez à Dieu de vous éclairer, de vous assister dans le combat qui vous oppose à l'Adversaire, demandez à vos anges-gardiens, à vos anges du jour de votre naissance de vous épauler dans cette vie avant de vous rendre dans la Maison du Père. Accomplissez cette démarche, elle ne peut être que fructueuse, et elle-même porter de beaux fruits.  Amen +

 

Merci pour votre compréhension en ce temps noir de l'humanité. Faites pénitence, abreuvez-vous de Ma Parole et faites connaître à tous ce qui se passe aujourd'hui dans le Monde. Dieu a besoin de vous ; soyez avec Lui et pas contre Lui. À bon entendeur Je dis : Paix, Paix à vous tous, Amis du Fils et enfants du Père. Je vous salue.  Amen +

 

 

Jésus et Marie et Joseph, intransigeants quand il s'agit de dire la vérité, de mettre en lumière le Mal et de protéger leurs enfants. Que la Paix habite en vos cœurs. Ayez confiance, vivez dans la confiance, dans la vérité. Bénissez le Seigneur en toute bienveillance avec votre Dieu qui est Père, Fils et Saint-Esprit.  Amen +

 

Soyez bénis !  Amen +

 

Fin : 2 H 43     Durée : 35 mn

 

 

II) - 29 Octobre 2008 - 6 H 48 (GMT+1)

Mon Doux Jésus +

Marie, Reine de l'Amour +++

 

Bienheureux les cœurs purs, ils verront Dieu. Voici une des neuf Béatitudes qu'il faut retenir. Toute âme purifiée l'est par Dieu Lui-Même, et chaque âme appartient à Dieu. Faire sa Divine Volonté est source de vie, de bonheur, de victoire sur le péché, et ainsi l'âme devient pure, elle avance vers la sainteté. N'écoutez pas ceux qui disent de travailler le Dimanche. J'insiste là-dessus car dans Mon Pays la France que Mon Père a choisie comme sa fille aînée de son Église, il y a des discours qui M'irritent, des catholiques qui se disent prêts à ce genre de propos, prêts à donner leur temps au travail plutôt qu'au repos, laissant de cette manière la place à l'Adversaire. Oui, qu'en sera-t-il de vos âmes au jour que Dieu vous convoquera au grand tribunal ? Serez-vous fiers d'avoir renoncé aux Commandements de Dieu ? car c'est là-dessus, sur ces Commandements que Je donnais à Moïse et selon les Commandements de Mon Église, que vous serez jugés. Et le Juge est juste et parfait, et son jugement est sans appel. Tout homme se verra tel qu'il est devant Dieu, il verra ses fautes qu'il n'a pas confessées et les conséquences de ses fautes sur l'humanité toute entière. Le mensonge conduit au désastre, à la guerre. En ces temps troublés, les puissances d'argent préparent la guerre. Ouvrez les yeux ! Ne laissez pas vos âmes sans nourriture ; venez vous abreuver à Ma Source vivifiante, apaisante, comprenez que Je vous veux avec Moi et non contre Moi, car celui qui n'est pas avec Moi est contre Moi, on ne peut servir deux maîtres à la fois.  Amen +

 

Renoncez à vos paroles acerbes, confiez-vous à la Miséricorde de Dieu, Ma Miséricorde qui embrasse tout l'univers. Soyez Miséricordieux comme Mon Père, votre Père est Miséricordieux, comme Moi-Même Je suis Miséricorde ; ensemble avançons sur le chemin de gloire, ce chemin qui vous mènera au Père dans une joie indescriptible, car qui sert Dieu se sert lui-même. Et qui le dessert se dessert lui-même. Je vous dis cela pour que vous changiez de cap, que votre but soit aussi Mon but : faire de vous des enfants de Mon Cœur, des enfants emplis d'Amour et de Tendresse, de la Tendresse du Père qui est Amour. Retenez ces propos, ils sont source de Bonheur et de Victoire. Ensemble nous vaincrons, car nous sommes Fils du Père, fils bien-aimés du Père, et à ses fils Dieu a tout donné, Il a tout remis à son Fils que Je suis, le Très-Haut Jésus le Christ, pour que Moi-Même Je vous redonne ce trésor, ce don gratuit : la Paternité éternelle et inébranlable du Dieu Tout-Puissant. Vivez avec Moi, ne vivez pas sans Moi ; vivez pour Moi et Moi seul ; ce que vous ferez à l'un des miens, c'est à Moi-Même que vous le ferez. Soyez charité, amour, tendresse, soyez comme le Père vous a montré : en son Fils le Seigneur. Bonne journée. Bonne prière.  Amen +

 

Je suis Marie de Nazareth et J'accompagne Mon Fils chaque jour qu'Il fait ; soyez chaque jour à son écoute, écoutez ses conseils, ses demandes qu'Il ne cesse de vous rappeler. Souvenez-vous qu'Il est le Juge en même temps que la Miséricorde. Tout passe par Lui, Il est la porte étroite, celle qui fait de vous de vrais fils, car pour passer cette porte il faut le mériter, et vos mérites ils sont en Mon Fils, car c'est Lui qui vous a donné sa vie pour que vous soyez libres ; oui mais libres du péché, de toute emprise du Mal. Soyez de bons enfants : écoutez la voix que le Verbe met en vous, écoutez sa Parole, elle est le baume qui apaise, ce baume c'est la Paix, Sa Paix.  Amen +

 

Priez avec Moi pour que la Paix vienne dans les cœurs, pour que les guerres fratricides cessent dans le monde ; seule la prière peut enrayer cette course effrénée que désirent les riches, ceux qui ont fait fortune dans les affaires boursières. Pour leurs dollars, ils sont prêts à reconduire sur la même route qui a endeuillé le monde deux fois dans le siècle passé, et la "Der des Ders"(*) a fait surface vingt années plus tard. Souvenez-vous de ces périodes que l'homme sensé ne voulait plus revoir. Demandez à Dieu par vos comportements chrétiens, usant de la Loi de Dieu, Sa Loi, de détruire ce qui est Mal en vous et en vos frères. Bénissez Dieu et louez-Le pour sa grandeur et sa majesté toute-puissante. Je vous bénis avec saint Joseph gardien de son Église.  Amen +

 

Merci chers enfants de compatir à Mes demandes. Je vous les demande de la part de Dieu le Père qui M'envoie vers vous pour vous Le faire connaître. Et qui connaît Dieu ne pèche plus !  Amen +

 

Restez unis avec Dieu, amis de ses amis, faites un tout, vous êtes tous le Corps du Christ et en Lui vous vivez, car Il est la vie. Bonne route. Bonne traversée, ne craignez pas, Dieu est avec vous !  Amen +

 

 

Jésus et Marie et Joseph vous accompagnent dans cette marche vers Dieu. Prenez vos chapelets et implorez Sa Miséricorde pour le Monde entier. Soyez bénis de nos mains au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ; que la grâce du Très-Haut descende sur vous tous et y demeure à jamais. Soyez confiants, constants, que votre vie soit une vie avec Dieu. Ayez la Foi, Dieu vous la donne !  Amen +

 

(*) La 1ère guerre mondiale (1914-1918)

 

   Fin : 7 H 30     Durée : 42 mn

 

 

Téléchargez en Word

 

Accueil / Home

 

 

 --