L’HONNEUR DU CHRIST NOUS Y OBLIGE :

Interdisons ces spectacles blasphématoires

Aidez-nous : signez la pétition !

Vidéo

Programme prévu qui doit être retiré, par respect de la Divinité du Christ

Il faut savoir que lorsque le Christ Notre Seigneur est mort sur la Croix pour expier tous les péchés de tous les hommes, à l'instant même, le ciel s'étant assombrit d'une façon à ne pas y voir clair. Il était 15 heures, heure solaire, la terre a tremblé d'une façon terrible, des éclairs impressionnants étant la seule lumière. Les juifs qui s'étaient moqué du Fils de Dieu, blasphémaient, lançaient des crachats, l'injuriaient, criant "à mort Satan" à Notre Seigneur Jésus-Christ. Et à cet instant ils couraient dans tous les sens ; le voile du Temple où les blasphèmes n'avaient cessé tout le temps où Jésus évangélisait, s'est déchiré du haut en bas. Ils avaient récolté ce qu'ils avaient semé. Est-ce cela que nos "artistes" veulent en poussant les hommes et femmes du 21ème siècle à recommencer et à attirer sur les peuples la malédiction comme l'avait fait alors le Sanhédrin ???

- - - - - - - - - - - - -

Une pièce de théâtre ("Sur le concept du visage du fils de Dieu") demande à des enfants de caillasser le visage du Christ à coups de grenades, puis des matières fécales se répandent sur ce visage pendant qu'une phrase apparait : "tu n'es pas mon berger".

Un autre spectacle ("Golgota picnic") dans d'autres théâtres tourne en dérision le Golgotha et la Croix, le Christ est appelé ici "el puto diablo" et est comparé à un terroriste. Sa plaie ultime de crucifié est remplie de billets de banque. Des hamburgers jonchent le sol de la scène de spectacle pour parodier de façon grotesque la multiplication des pains.

Sachons accompagner Jésus-Christ sur le chemin de la Croix. Si aujourd’hui, son nom et son image sont raillés parce que nous aurions placé la lumière sous le boisseau, qui, demain, sera en mesure de défendre l’honneur du Fils de Dieu ?

Faites pression également par téléphone et par écrit :

- la direction du Théâtre de la Ville ("Sur le concept du visage du fils de Dieu") 2, place du Châtelet - Paris IV

slucas@theatredelaville.com - 01.48.87.54.42

- la direction du Théâtre Le Centquatre ("Sur le concept du visage du fils de Dieu") 104, rue d'Aubervilliers - Paris XIX

billetterie@104.fr - contact@104.fr - 01.53.35.50.00

- la direction du Théâtre de Garonne ("Golgota picnic") 1, avenue du Château d'eau, 31 300 Toulouse

billetterie@theatregaronne.com  - 05.62.48.54.77

- la direction du Théâtre La Rose des Vents ("Sur le concept du visage du fils de Dieu") Bd Van Gogh, BP 10153, 59 653 Villeneuve d'Ascq

contact@larose.fr - larosedesvents2@wanadoo.fr - 03.20.61.96.96

- la direction du Théâtre du Rond-Point ("Golgota picnic") 2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt - Paris VIII

contact@theatredurondpoint.fr - 01.44.95.98.21

Pour plus de précisions et pour réagir, allez sur le site défendonslechrist.org

Transférer cette page à tous vos contacts

Téléchargez en Word

Accueil / Home

 

--